Gonfler ses pneus VTT : quelle pression choisir ?

Adhérence, rendement, sécurité... : la pression de vos pneus VTT influence votre pilotage. On vous explique comment bien choisir la pression de ses pneus VTT.

Gonfler ses pneus VTT : quelle pression choisir ?

En VTT, la pression des pneus, cela doit-être du sur-mesure. Type de pneu, poids du vététiste, type de terrain, conditions météorologiques... : décryptons ensemble les différents paramètres à prendre en compte pour choisir la bonne pression pour vos pneus VTT.

La pression que vous choisissez va influencer votre vitesse, votre effort, votre adhérence et votre confort en roulant ! C'est aussi un critère important pour éviter la crevaison par pincement et l'usure précoce de vos pneus.

Prenons les paramètres l'un après l'autre !

AVANT DE GONFLER VOS PNEUS VTT : OBSERVEZ LES INDICATIONS SUR LE FLANC DU PNEU

Selon le fabricant, les indications peuvent changer. Quand vous gonflez les pneus de votre VTT, le bon réflexe à avoir : observer le flanc de votre pneu. Vous y trouvez une série de chiffres. Parmi ces indications, vous aurez :

> Les dimensions en pouce et/ou en norme ETRTO (exemple 29x2,3 et 55-622)
> Le modèle et la marque du fabricant
> La pression maximale et minimale du pneu (attention la pression maximale de vos jantes peut être différente, notamment pour des roues carbones)
> Le sens du montage du pneu
> Le numéro de lot, de série...

Ces informations vont vous aider à choisir la bonne pression. Pas de panique : on vous explique tout ça !

Attention aux pressions sur le flanc du pneu, ce sont bien souvent des pressions minimales et maximales sur un montage Tubetype (en chambre à air), ce ne sont pas des pressions "recommandées" pour votre usage. Ne dépassez jamais ces pressions au risque d'éclater votre pneu, ou d'endommager vos roues. Quand la pression recommandée est inscrite sur le pneu, elle est précisée (par exemple : Rec. Pressure 29 PSI / 2 BAR)

Gonfler ses pneus VTT : quelle pression choisir ?

CHOISIR LA PRESSION DE VOS PNEUS VÉLO VTT : QUELS PARAMÈTRES PRENDRE EN COMPTE ?

Pour choisir la bonne pression de vos pneus, il va falloir prendre en compte :

> Le type de pneu VTT

> La pression maximale et minimale (en bar et / ou PSI)

> Le poids total : vélo VTT et vététiste tout équipé

> Les dimensions du pneu VTT

> Le type de terrain

> Les conditions météorologiques

> Les différences entre roue avant et roue arrière

1/ LE TYPE DE PNEU VTT

1ère question à se poser : quel type de pneu VTT voulez-vous gonfler ? Il existe principalement 2 types de pneus VTT :

> Les pneus VTT TubeType, équipés de chambre à air, sont les plus courants.

> Les pneus VTT Tubeless Ready peuvent être utilisés avec ou sans chambre à air. Ces pneus, quand ils sont en format Tubeless (sans chambre à air), nous permettent de descendre relativement bas en pression comparé à du TubeType (0,5 bar de moins environ). Cela nous permet de de gagner de l'adhérence et de profiter du travail de la carcasse du pneu.

L'avantage premier du Tubeless est qu'il vous prémuni de nombreuses crevaisons. Le liquide préventif anti-crevaison vous permet de continuer à rouler même si votre pneu est crevé et mécaniquement, sans chambre à air, le risque de crevaison par pincement est nul. Le Tubeless permet également de retirer les frottements entre la chambre et le pneu et votre VTT profitera alors de plus d'efficacité et le pneu d'une meilleure déformation.

Vous avez besoin de changer vos pneus ? Retrouvez nos conseils pour bien choisir ses pneus VTT.

ZOOM : QUELLE PRESSION POUR DES PNEUS VTT TUBELESS ?

Avec cette technologie sans chambre à air, finis (ou presque) les crevaisons et les risques de déjanter.

Les pneus VTT Tubeless sont un bon moyen de profiter pleinement du travail du pneu. La pression y est plus faible (de l’ordre d’un demi-bar) que dans un pneu Tubetype. Moins gonflé, la "carcasse" du pneu va pouvoir rentrer en contact avec le sol. Tout cela, sans être arrêté par la chambre à air.

Crevaison, confort, rendement,... On vous raconte tous les avantages de passer en pneus Tubeless !

Gonfler ses pneus VTT : quelle pression choisir ?

2/ LA PRESSION MAXIMALE/minimale et RECOMMANDÉE DU PNEU VTT

Chaque constructeur de pneumatique va définir les pressions minimales et maximales (et recommandées) de son pneu VTT. Ces valeurs sont exprimées en PSI et en Bar. Sur les pompes de VTT avec des indicateurs, vous retrouvez souvent ces 2 mesures.

A quel endroit est-ce indiqué sur le flanc de votre pneu ?

Exemple : Competition rec. Pressure (Compétition Pression recommandée) 29 PSI/2 Bar et Max. Pressure (Pression Maximale) 80 PSI 5.5 Bar

Cela signifie que la pression recommandée est de 29 PSI / 2 bar. La pression maximale du pneu, elle, ne devra pas aller au delà des 5,5 bar (ce qui est une forte pression pour un VTT).

Remarque : La pression recommandée n'est pas toujours affichée sur le flanc du pneu.

3/ LE POIDS TOTAL DU VTTISTE ET DU VTT

Votre poids tout équipé et celui du VTT sont un des critères pour choisir un type de pneu VTT adapté et surtout la pression à laquelle vous allez le gonfler.

Plus votre poids total est élevé, plus la pression de vos pneus sera élevée.

Pour le poids du pilote, plusieurs fabricants proposent un tableau de pression recommandée avec des pressions basses, des pressions moyennes, des pressions hautes.

Sachez que ces pressions recommandées se font en fonction de votre poids tout équipé (casque, chaussures, sacs...)

4/ LES DIMENSIONS : LA LARGEUR OU LA SECTION DU PNEU VTT

Bien souvent, les dimensions du pneu sont exprimées en dimensions usuelles, c'est-à-dire en pouces.
Exemple : 29×2.2, La première partie (29") correspond au diamètre de la taille de roue, la seconde (2,2") correspond à la largeur (ou section) du pneu VTT.

Il existe des largeurs de pneus divers: 2.1, 2.2, 2.3,... et même 2.8 !

Plus votre pneu est large, plus il a de contact avec le sol. Pour garantir une bonne adhérence et une bonne motricité, plus votre pneu est large, plus vous pouvez rouler à une pression basse.

Pour comparer les dimensions de pneus entre chaque fabricant, vous pouvez aussi trouver des dimensions normalisées par l'ETRTO (European Tire and Rim Technical Organisation ou Organisation Technique Européenne du Pneumatique et de la Jante). Elles sont ici exprimées en millimètres :

Exemple : 50-559 50mm correspond à la largeur du pneu. 559 correspond au diamètre intérieur du pneu VTT.

Gonfler ses pneus VTT : quelle pression choisir ?

5/ LE TYPE DE TERRAIN VTT

Le parcours VTT que vous allez faire aujourd'hui est-il roulant ? rocailleux ? avec du dénivelé ? Le type de terrain rentre dans le calcul de la pression optimale d’un pneu. 

Cela peut paraître évident : un pneu de vélo n'aura pas le même comportement (et donc la même pression) pour un terrain cassant que pour une prairie boueuse.

Plus le terrain est rocailleux ou humide, plus votre pneu VTT doit avoir une pression faible pour épouser le sol. Plus le terrain est roulant, plus vous augmentez la pression pour chercher de la vitesse.

Gonfler ses pneus VTT : quelle pression choisir ?

6/ ROUE AVANT ET ROUES ARRIÈRE : LA PRESSION DU PNEU VTT DIFFÈRE

Dernier ajustement : la différence de pression entre roue avant et roue arrière. La règle est assez simple : la roue arrière a besoin d'une pression plus élevée que la roue avant.

Pourquoi ? Car le poids de votre corps s'appuie davantage sur l'arrière de votre VTT, mais pas seulement ! La roue avant permet d'avantage le franchissement d'obstacle, on va alors chercher une pression légèrement plus faible pour épouser le relief de l'obstacle. La roue arrière quant à elle, permet d'avantage la propulsion du vélo, on cherche alors à voir un pneu plus gonflé pour améliorer le rendement/l'efficacité.

Cela doit rester très légers : on vous conseille de commencer par 0,1 ou 0,2 bars de plus sur la roue arrière. Ensuite, peaufinez en fonction de votre ressenti !

Gonfler ses pneus VTT : quelle pression choisir ?

QUELS RISQUES DE SUR-GONFLER OU SOUS-GONFLER UN PNEU VTT ?

Sous-gonfler : le risque principal est de perdre en rendement. Vous vous sentez ralenti, surtout sur les parties roulantes. Si tel est le cas, n'hésitez pas à remettre un petit peu de Bar sur le sentier. De plus, techniquement, un pneu Tubetype sous-gonflé peut augmenter le risque de crevaison. C'est aussi accélérer l'usure de la bande de roulement de votre pneu.

Sur-gonfler : c'est réduire la zone de contact avec le sol. Vous le sentez surtout lors du franchissement d'obstacles sur des terrains cassants et rocailleux. En effet, avec une pression élevée, l'amorti est moins bon. Réduisant ainsi votre confort de pilotage. Sur certains terrains plus "mous" (boueux, sablonneux,...), cela peut même aller jusqu'au risque de chute.

BIEN GONFLER SON PNEU VTT

La meilleure technique pour trouver ses paramètres de pression est la pratique  !

Trouvez une boucle courte (5-10 minutes) qui passe par le maximum de terrains possibles (boues, terrains cassants, racines, pavés…). Gonflez vos pneus à la pression recommandée haute puis faites un tour. Si le pneu est trop rigide et que vous n'avez pas suffisamment de confort ou d'adhérence dans les virages, descendez en pression. Recommencez jusqu'à trouver la pression optimale de vos pneus.

Pensez toujours à emmener une pompe à vélo avec vous. C'est bien utile !

Pour résumer, en tant que vététiste, soyez à l'écoute de votre pression !

Pour résumer, plus votre pression sera basse, plus le pneu va travailler et vous apporter du confort. Plus votre pression sera élevée, plus le pneu va aller chercher de la vitesse et du rendement. Plus votre pneu aura du volume, plus vous pourrez aller sur des pressions basses.

Vous avez désormais toutes les pistes pour choisir non seulement votre pneu, mais aussi la pression optimale à utiliser pour votre confort et votre sécurité. Alors n’attendez plus ! Enfourchez votre vélo et profitez bien de la nature dans vos prochaines sorties VTT.

Un pneu bien gonflé est un élément essentiel dans la pratique de votre sport. Pensez alors à contrôler régulièrement la pression de vos pneumatiques.

CES CONSEILS PEUVENT AUSSI VOUS INTÉRESSER...